Comprendre les battements de queue du chien

Publié le par 1 comment

Comprendre les battements de queue du chien

Intuitivement nous savons tous que la queue du chien exprime son état émotionnelle et psychique. Lorsqu’elle est levé, il est dominant; lorsqu’elle est sous le ventre, il est soumis; lorsqu’elle est battante, il est joyeux. Mais si nous savons inconsciemment que le chien communique en battant la queue ou en la positionnant, nous n’avons jusqu’alors pas pu démontrer les informations qu’il voulait faire passer par son intermédiaire, jusqu’à ce qu’une équipe de scientifiques italiens du Centre de recherche sur l’esprit et les sciences du cerveau ( Cimec) se penche sur la question.

Le mouvement de la queue dans une situation

En 2008, les chercheurs se sont intéressés aux mouvements de la queue du chien lors des interactions. Ces mouvements sont qualifié d’involontaires, c’est à dire que le chien n’est pas en mesure de contrôler lui-même les battements de sa queue – un peu comme nos pupilles qui se dilate. Pour ce faire, ils se sont équipés d’un robot chien dont ils pouvaient modifier la longueur de la queue ainsi que la fréquence des battements. Au cours de l’étude, ils ont remarqué que les réactions des chiens étaient différentes selon que le robot avait la queue longue ou courte. Lors des présentations, si celle-ci est longue et battante, les chiens s’approchaient plus facilement de lui que si elle est longue et fixe. Par contre, lorsqu’elle est courte, les chiens s’approchaient de la même façon. En d’autres termes, le mouvement de la queue, lorsqu’elle est visible, participe à l’ensemble de la communication dite posturale, du chien et viens amplifier ou diminuer le message passé par le reste du corps entre autre les oreilles, la posture du chien, les poils, les grognements ou jappement.

En 2009, une étude en ethnologie a tenté de comprendre les types d’informations envoyés par le chien lorsqu’il remue la queue. Cette étude a été réalisé sur les chiens du refuge AVA (Aide aux Vieux Animaux). A cette occasion, il a été constaté que les battements de la queue avaient une fréquence d’environ 2 battements par secondes, quelques soit l’interaction (hostile ou amical) et le protagoniste ( humain ou animal). En revanche, elle est d’autant plus élevée que la queue bat en position relevée. Parallèlement, il a été noté que l’amplitude de la queue varié selon qu’il s’agissait d’un humain ou d’un chien. En effet, lorsque l’animal fait face à un humain, l’amplitude du battement de la queue est plus grande que s’il s’agit d’un chien. Autre constatation importante, il a été remarqué que si c’est un humain qui s’approche la queue aura tendance à battre à droite, alors que pour un autre chien la queue battra à gauche.

Ces deux études ont donc permis de démontrer que les mouvements involontaires de la queue du chien transmettaient un message compris et interprété par les autres chiens, et que celle-ci battait différemment selon la nature du protagoniste qui s’approche (en amplitude et en direction).

Deux chiens jouent ensemble, observez leur queue

Deux chiens jouent ensemble, observez leur queue ©Marji Beach

L’interprétation des autres chiens

Si nous savons que le chien interprète très bien une queue battante ou non comme une amplification ou une diminution de message du reste du corps, nous n’avons en revanche aucune idée de comment réagit l’animal lorsque la queue bat plus d’un côté que d’un autre. Une autre étude a donc été réalisé par les chercheurs italiens suite aux résultats de l’étude réalisé sur les chiens du refuge AVA pour comprendre comment un chien interprète la position des battements de la queue du chien (droite ou gauche). Mais, il fallait se montrer astucieux pour être sur qu’il n’y ai aucun autre facteur / message transmit lors de l’étude.

Pour ce faire, ils ont donc filmé de face un chien avec la queue battante, puis ils ont inversé les images, de sorte qu’il s’agisse bien du même chien avec les mêmes émotions et que seul le mouvement de la queue soit inversée. Puis ils ont diffusé cette vidéo à toute une série de chiens spectateurs équipé d’électrode afin d’étudier leur rythme cardiaque et leur réaction. Le message est clair, lorsque la queue bat à droite l’animal semble détendu, en revanche lorsqu’elle bat à gauche le rythme cardiaque s’accélère et l’animal présente des signes d’angoisse ou de stress.

Ceci nous permet d’affirmer que non seulement les chiens interprètent les battements de la queue, mais ils sont aussi capable d’analyser les si ces battements sont plutôt du genre hostile ( à gauche ) ou amical (à droite). Toutefois, comme l’affirme le chercheur Vallortigara « les chiens ne communiquent pas intentionnellement entre eux de cette manière ». En effet, il ne faut pas perdre de vue que la queue est un élément de la communication postural du chien.

La communication posturale du chien

Il a été établie qu’un chien ayant la queue sous le ventre est un chien soumis, et qu’un chien avec la queue battante est un chien joyeux. Pourtant comme on vient de le démontrer, la queue peut très bien être battante et transmettre un message hostile. Parallèlement, la queue n’est qu’un élément parmi la communication du reste du corps. Il est complètement erroné de ne se fier qu’à sa position ou ses battements pour juger du comportement amical ou non de l’animal.

Prenons l’exemple du chien avec la queue sous le ventre, peut-on affirmé que parce qu’il a la queue sous le ventre alors il est soumis et sans danger? Non bien sur ! Il faut prendre en compte le contexte, la situation et les autres signaux envoyés par l’animal. Si le chien porte la queue sous le ventre mais qu’il est coincé dans un coin en grognant, il est très fort probable que lorsque vous approcherez votre main pour le caresser, il vous mordra !

One comment on “Comprendre les battements de queue du chien

  1. Bonjour,

    Je suis actuellement en stage avec Sarah Jeannin à l’Université de Nanterre de Paris sur le thème de la communication homme-chien. Une partie de notre étude concerne le mouvement de la queue chez le chien en fonction du type du discours humain (adult talk ou pet talk), et je me demandais s’il serait possible d’avoir accès aux articles publiés à ce sujet à la suite des recherches à l’AVA.

    Je vous remercie du temps que vous m’accordez.

    Cordialement,
    GUILLAUMONT Justine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>